[Portrait d'apprenti] Antoine GOGUE, BTS MVA

Antoine Gogue, passionné de rallye à l'Ecole des Métiers.

Rapides présentations

Antoine Gogue, j’ai 18 ans. Je suis apprenti en 1ère année de BTS MVA à l'École des Métiers. Je travaille au garage Renault Saulieu Automobile (nord Côte d’Or) depuis août 2018, mon entrée en première BAC PRO. Et je suis très heureux de travailler dans ce garage. 

Je suis passionné par le monde automobile depuis tout petit et surtout par le rallye. J’aimerais y faire carrière dans l’avenir.

Peux-tu nous en dire davantage sur ta passion du rallye ? 

Cette discipline se divise en plusieurs catégories, selon les véhicules sur lesquels on court. On trouve des professionnels ou des amateurs, avec des voitures peu préparées ou d’autres seulement consacrées à la seule compétition. 

On pratique ce sport sur une route fermée, avec des chemins en terre battue, peu importent les conditions climatiques, et toujours le même but : être le plus rapide possible ! 

Qu’est-ce qui aiguise ton goût pour ce sport ? 

C’est la prise de risque : on roule sur des routes accidentées, glissantes. Oui, les accidents sont possibles mais les règles de sécurité mises en place par la FIA ces 15 dernières années rendent ces événements rarement très dangereux.

Comment a commencé cette passion ? 

Depuis tout petit j’aime les voitures. Ça a commencé par la mécanique le soir et les week-end avec mon père. On réparait une FORD SIERRA COSWORTH, puis j’ai essayé une SUBARU IMPREZA WRX STI. Et aussi on allait voir des rallyes.

J’ai vraiment commencé quand j’ai eu 16 ans, où je suis devenu copilote.




Livre-nous 3 de tes plus grosses impressions

J’ai vécu des moments de rallye qui m’ont marqué assez fort. 

  1. J’ai roulé en MG TF 160 en GT avec Didier BOURDOT sur le Rallye des Hautes Côtes (catégorie ouverte, sans chrono). 
  2. La meilleure voiture que j'ai copilotée était une Porsche 911 Carrera 3.2L G50 pour le Rallye Dijon Côte d'Or. Un week-end incroyable, un bruit impressionnant : le flat 6, c’est un truc dingue : un véritable coup de pied à chaque accélération !
  3. La dernière saison à laquelle j’ai participé en 2019 avec Vincent DECHAUME en 106 N2s on a fait 5 rallyes incroyable : Rallye du Pays Avallonnais (1er rallye ensemble), Rallye de l’Anguison, le Rallye de Dijon-Côte d’Or (sous la neige !). Ensuite Autun Sud Morvan, puis le Rallye des Hautes Côtes. 

Une déception ? 

Ce dernier rallye justement. On avait donné un très gros rythme d’emblée, mais on n’a pu courir que la première spéciale ! Fumée blanche dans l’habitacle, je ne voyais ni la route ni mes notes ! Je me demande encore comment on a rejoint la ligne d'arrivée. 

Ca m’a fait mal parce que quand tu donnes tout à ta passion, que tu bichonnes la voiture, que tu passes beaucoup de temps à tout ça... Et aussi on était qualifié pour la finale des rallyes, ça te rajoute déception en plus... 

Tes projets professionnels ? 

Je prépare un BTS MVA pour un jour intégrer une grande équipe de rallye (comme PH Sport ou VAISON Sport). Je souhaite y travailler comme mécanicien et peut-être un jour y devenir l'un des pilotes pourquoi pas ? Je crois dans mes rêves et je fais tout pour qu’ils se réalisent ! 
Dans ton entreprise, prépares-tu des véhicules de rallye ? 

Des remerciements ?

Mon père qui m'encourage depuis le début, je le remercie de tout cœur de m’avoir transmis cette passion ! 

Big up aussi à mes amis comme Vincent Dechaume pour tous les bons moments, et à Maxime Dart, lui aussi amoureux du sport automobile. J’en oublie mais ils-elles se reconnaîtront !

 

Suivez Antoine sur Instagram : https://www.instagram.com/gogueantoine/