[Partenariat] Ligne Essentielle/SNCF : entrée en gare de l'upcycling

Up-cycling au chantier d'insertion Ligne essentielle de l'Ecole des Métiers

Re-créer

Upcycling, ou surcyclage, le nom importe moins que l'action de le pratiquer. Ce recyclage par le haut a pris des allures d'habitude pour le chantier d'insertion Ligne Essentielle. Grâce à ce partenariat de plus de 5 ans, Sandrine Artaux et son équipe créent des objets textiles à partir de tissus existants : "Les tissus sont notre matière première, pas forcément bon marché. Or, on trouve des textiles de tous types un peu partout dès qu'on se met en recherche. Ensuite il s'agit de réfléchir à des objets utiles, pour chacun·e, au quotidien." Et de passer à l'action : patron, découpe, prototype, tests, production. 

Concrètement

"Notre partenariat avec la gare SNCF de Dijon nous a amenés à proposer des objets pour les agents de maintenance des voies, à partir de leurs propres vêtements de travail usagés". Céline, Lætitia, Caroline, Juliette, Cécile et Hamid sélectionnent les éléments de vêtements utilisables, les découpent ou les démontent, créent des patrons sur ces pièces qui retrouvent une nouvelle vie : des sacs pour les chaussures de travail, d'autres pour les casques,  des porte-clés réfléchissants, des porte-documents. Pas moins de 500 pièces seront réalisées, et les commandes continuent d'arriver.