[Inclusion] Accompagner les apprenti·e·s en situation de handicap

Accompagner les apprenti·e·s en situation de handicap à l'Ecole des Métiers Dijon Métropole

Continuité des dispositifs

L’EDM a connu le dispositif Handiqualif, et poursuit dorénavant sa mission d’inclusion avec OPERA

Le champ d’intervention : aménagement des durées des épreuves d’examens, aménagement des temps de travail (à l’EDM comme en entreprise), possible aménagement du poste de travail en entreprise. En un mot, proposer un accompagnement spécifique personnalisé au jeune public en situation de handicap. 

Et quel que soit le handicap, OPERA vise une sécurisation maximale du parcours de l’apprenant. 

Être reconnu·e et soutenu·e par les institutions 

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) est attribuée sur demande, mais les apprentis n'en sont pas nécessairement titulaires à leur arrivée à l'EDM. C'est en effet quand ils et elles deviennent apprenti-e-s (c'est-à-dire travailleur·euse·s) que cette demande peut être déposée. Là aussi OPERA apporte son soutien à la demande de reconnaissance. 

Si la MDPH apporte son suivi pour chaque jeune en situation de handicap, les OPCO apportent une majoration au financement des parcours pour les titulaires de cette RQTH. L'AGEFIPH apporte une aide à l’embauche (là aussi à la signature du contrat d'apprentissage). 

Enseignants + OPERA = une inclusion réelle

Associés à ces mesures administratives et à cet accompagnement, les enseignants sont les acteurs spontanés de l'inclusion. Et les bonnes pratiques peuvent s'essaimer. 

Un exemple simple : la présentation typographique d’un document de cours est capitale pour un-e apprenti-e atteint·e de troubles "dys". Ce simple changement de typo facilite des lectures de textes, de consignes, et finalement les acquisitions.

Comme le conclut Cécile Rigolio, référente handicap : "chacun-e peut agir. Alors agissons".